Aujourd’hui se tenait l'Ecofin budget, réunissant tous les ministres européens du Budget.

Dans le cadre de sa prise de parole au Conseil Affaires économiques et financières/Budget (ECOFIN Budget) de ce mercredi 16 novembre sur le budget 2017 de l'UE, la Ministre du Budget Sophie WILMES a remercié la présidence slovaque et la Commission européenne pour le travail mené afin de trouver un compromis sur le budget européen.

La Ministre communique :

« J’ai insisté sur trois points :

• La Belgique soutient la vision de la Commission européenne qui met l’accent entre autres sur la compétitivité pour la croissance et l’emploi, la politique migratoire, la protection des frontières extérieures de l’UE et la lutte contre la criminalité et le terrorisme.

• La Belgique réaffirme sa demande que les coûts des mesures mises en place à l’échelle nationale (et régionale, dans le cas belge) pour faire face à la crise migratoire et à la menace terroriste soit analysés, pour 2017 également, au regard de l’instrument de flexibilité du pacte de stabilité et de croissance. Comme c’est le cas à l’échelon européen, les Etats membres sont en effet contraints d’adapter leur budget pour répondre à ces évènements exceptionnels. Les dépenses qui y sont liées ne devraient dès lors pas impacter leur trajectoire budgétaire.

• La Belgique demande que l’Europe fasse davantage d’économies sur son fonctionnement (diminution des coûts administratifs) comme c’est le cas pour les Etats membres. »

La Ministre Sophie WILMES rappelle que la Belgique s’inscrit dans une démarche constructive dans le but d’obtenir un accord sur le budget européen dans les prochaines heures.

 

   

  • FR
  • NL
  • EN