Sophie Wilmès relaye dans la Dernière Heure le mécontentement des travailleurs et prône la liberté de se rendre au travail.

Lors des dernières journées de grève, la presse a relayé de nombreux débordements comme des intimidations de commerçants et les barrages de voies d’accès.

Sophie Wilmès et Denis Ducarme ont décidé de relayer au niveau politique le mécontentement d'une grande partie de la population qui veut travailler mais en est empêché.

Les deux députés fédéraux vont travailler sur une proposition de loi visant à garantir le droit d’aller au travail. Il s’agit ainsi maintenir l’équilibre entre deux libertés fondamentales, deux droits : le droit de faire la grève et le droit de travailler.

 

Voir l’article dans la DH du 08/12

 

 

  • FR
  • NL
  • EN